DATATIONS U-PB EFFECTUEES DANS LES SOUS-PROVINCES D'ASHUANIPI, DE LA GRANDE, D'OPINACA ET D'ABITIBI EN 2008-2009. RP 2010-11, 2011. 37 pages.
DAVID, J., VAILLANCOURT, D., BANDYAYERA, D., SIMARD, M., GOUTIER, J., PILOTE, P., DION, C., BARBE, P.


Abstract

Ce rapport présente les résultats de géochronologie U-Pb sur des zircons analysés en 1995 et 2008 pour 13 échantillons provenant de la Province du Supérieur. Parmi ceux-ci, quatre échantillons ont été prélevés dans les secteurs du réservoir Caniapiscau et de la rivière Sérigny (Grand Nord), quatre sont issus du secteur du réservoir Opinaca (Baie-James) et cinq proviennent de l'Abitibi. Sous-province de La Grande, secteur de la rivière Sérigny : L'échantillon 2008-MP-1021 est un gneiss tonalitique assigné à la Suite de Brésolles (2833 à 2807 Ma), une unité de gneiss caractéristique du nord-est de la Sous-province de La Grande. L'âge de 2840,3 ±4,1 Ma obtenu confirme la présence de cette unité dans une fenêtre du La Grande à l'intérieur de la Sous-province d'Ashuanipi. Sous-province d'Ashuanipi, secteur du réservoir Caniapiscau : L'échantillon 2008-MP-1081 est une diatexite appartenant à la Suite de Caniapiscau. L'âge de 2664,5 +8,6/-7,2 Ma obtenu indique que cette lithologie est reliée à un phénomène de fusion contemporain à celui à l'origine des grandes unités de diatexites de l'Ashuanipi (2682 à 2650 Ma). L'échantillon 2008-MP-1047 est une tonalite à hypersthène assignée à la Suite de Lachaîne. La tonalite a donné un âge de 2692,0 +1,1/1,0 Ma suggérant que le Lachaîne regroupe des tonalites à hypersthène d'âge et d'origine différents. L'échantillon 2008-MS-0040 est une tonalite très déformée assignée à la Suite de Beausac, une unité de tonalite formant de grands lambeaux dans les diatexites et les intrusions felsiques du nord-ouest de l'Ashuanipi. L'âge obtenu de 2698,8 ±0,8 Ma, jumelé à un autre résultat obtenu précédemment plus à l'ouest, indique que la Suite de Beausac s'est mise en place entre 2700 et 2690 Ma. Sous-province d'Opinaca, secteur du réservoir Opinaca : L'Intrusion ultramafique de Giard regroupe des intrusions litées ultramafiques encaissées dans les paragneiss migmatitiques du Complexe de Laguiche. Un échantillon de gabbronorite (2008-PR-6035) a fourni quelques zircons de mauvaise qualité qui n'ont pu être analysés. Une pegmatite mafique (2008-PR-6037), interprétée au départ comme comagmatique, a donné un âge de 2619,6 +1,9/-1,4 Ma. Cet âge indique que cette pegmatite n'est pas génétiquement associée au Giard, mais plutôt à la mise en place des intrusions de pegmatite granitique tarditectoniques de la Baie-James. Une diatexite issue des métasédiments du Complexe de Laguiche a été échantillonnée dans le but de dater la migmatitisation et l'âge du paragneiss fusionné. La restite (échantillon 2008-PR-6040D) et le mobilisat (échantillon 2008-PR-6040E) ont été datés séparément. Le mobilisat granitique a été daté par ID-TIMS à 2671,6 ±1,8 Ma, ce qui correspond à l'épisode de migmatitisation principal des paragneiss du Laguiche. L'échantillon de restite, analysé par LA-MC-ICP-MS, a donné des âges 207Pb/206Pb compris entre 2573 Ma et 3248 Ma, avec un mode principal à 2728 Ma représentant l'âge de la source dominante des roches métasédimentaires, et un mode secondaire à 2647 Ma, interprété comme étant associé à une phase de migmatitisation tardive du paragneiss. L'échantillon 2008-PR-6060 est un grès lité et non fusionné de la Formation de Low qui constitue l'unité encaissante du gîte Roberto. L'analyse par LA-MC-ICP-MS a permis d'obtenir un âge 207Pb/206Pb de 2717 ±17 Ma interprété comme l'âge maximal de déposition des sédiments. Les modes associés à des âges plus anciens (2793, 2817 et 2858 Ma) sont attribuables à des sources associées au socle. Sous-province de l'Abitibi : L'échantillon 1994-CH-01 est un dyke porphyrique à phénocristaux de quartz et de plagioclase coupant la minéralisation Cu-Au filonienne à la mine Copper Rand à Chibougamau. La réanalyse de cet échantillon a donné un âge de 2705,1 +1,7/-1,2 Ma et confirme le résultat préalablement obtenu par Joanisse (1998). Cette analyse permet de fixer l'âge minimal de la minéralisation à la mine Copper Rand et met en évidence l'existence d'un épisode intrusif felsique plus jeune que le Pluton de Chibougamau dont la mise en place est comprise entre 2718 Ma et 2714 Ma. Un important décapage sur la propriété Dubuisson près de Val-d'Or expose une zone de cisaillement E-W à rejet dextre injectée d'une veine de quartz-carbonate aurifère. La datation d'un dyke de monzonite coupé et déplacé par la zone de cisaillement a donné un âge de mise en place de 2672,6 +2,1/-1,5 Ma qui représente donc l'âge maximal de la minéralisation aurifère et du décrochement dextre dans le secteur de Val-d'Or. Dans la région de Rouyn-Noranda, la rhyolite sphérolitique à phénocristaux de quartz de la Formation de Duprat-Montbray (2004-SGNO-05) a donné un âge de 2697,0 +1,5/-1,3 Ma. De même, la dacite porphyrique à phénocristaux de quartz et de plagioclase du lac Turcotte (2004-SGNO-09), de la Formation de Noranda, a été datée à 2698,3 +1,2/-1,0 Ma. L'échantillon VSG-94 est une tonalite porphyrique à phénocristaux de quartz provenant du Pluton de Val-St-Gilles, au nord de La Sarre. L'âge de 2716 ±3 Ma obtenu indique que cette intrusion synvolcanique est tardive par rapport aux roches volcaniques encaissantes du Groupe de Normétal (2727,7 +2,6/-2,1 Ma).

Details

Document type

Department publication
Preliminary reports

Field of activity

General geology
Miscellaneous

Type of survey

Geochronology
Compilation

Cross-reference

Also see RP 2010-11(A)

Document type

Department publication
Preliminary reports

Field of activity

General geology
Miscellaneous

Type of survey

Geochronology
Compilation

Cross-reference

Also see RP 2010-11(A)