GEOLOGIE DE LA REGION DU LAC BRISSON (SNRC 24A). RG 2015-05, 2016. 64 pages et 1 plan.
LAFRANCE, I.., BANDYAYERA, D.., CHARETTE, B.., BILODEAU, C.., DAVID, J.



Résumé

Un nouveau levé géologique au 1/250 000 a été réalisé durant l'été 2014 dans la région du lac Brisson. Ce levé couvre la majeure partie du feuillet SNRC 24A, la partie sud du feuillet 24H, ainsi que la partie québécoise des feuillets 14E04 et 14D. Le terrain cartographié se trouve dans la partie sud-est de la Province de Churchill, plus précisément dans la partie est de la Zone noyau et l'ouest de l'Orogène des Torngat. La Zone noyau représente un ancien craton archéen déformé et remobilisé au Paléoprotérozoïque, alors que l'Orogène des Torngat comprend des terrains remaniés des provinces de Churchill et de Nain, ainsi que des roches métamorphiques au faciès des granulites. La Zone noyau est constituée de gneiss, de migmatites, de métasédiments migmatitisés, de suites intrusives à dominance mafi que et de roches intrusives felsiques déformées d'âge archéen à paléoprotérozoïque. Le tout est coupé par des intrusions paléoprotérozoïques syntectoniques à tarditectoniques, la principale étant le Batholite de De Pas qui occupe une superfi cie importante dans le secteur ouest de la région. La ceinture volcano-sédimentaire de Tunulic, découverte à l'été 2014, fait entre 3 et 14 km de largeur et a été prolongée sur plus de 100 km de longueur. Le contact entre la Zone noyau et l'Orogène des Torngat est représenté par le Couloir de déformation de Blumath, qui marque la limite entre les granulites déformées de façon ductile de l'Orogène des Torngat et les roches métamorphisées au faciès moyen à supérieur des amphibolites de la Zone noyau. Le sud-est de la Province de Churchill résulte de la collision de trois cratons archéens (Nain, Supérieur et Zone noyau) durant le Paléoprotérozoïque. L'Orogène des Torngat s'est formé lors de la collision entre le Craton de Nain, à l'est, et la Zone noyau, à l'ouest, entre 1,87 et 1,82 Ga. Cet ensemble est par la suite entré en collision oblique avec le Craton du Supérieur, à l'ouest, durant l'Orogenèse du Nouveau-Québec (1,82 à 1,77 Ga). La compression engendrée par ces collisions est responsable du grain structural régional NW-SE à N-S qui affecte les roches de la région. L'Orogène des Torngat montre un schéma structural caractérisé par des foliations à fort pendage orientées N-S à NNW-SSE. De grands corridors de déformation coupent les unités de la région selon une direction N-S à NW-SE. D'ouest en est, on trouve les zones de cisaillement dextres du lac Tudor, du lac Brégent et de la rivière George, la Zone de cisaillement de Moonbase à mouvement senestre, le Couloir de déformation de Blumath, qui sépare la Zone noyau et les Torngat, et la Zone de cisaillement du lac Navières, tous deux à mouvement senestre. La région du lac Brisson offre un potentiel économique intéressant pour différents types de minéralisations comprenant : 1) des minéralisations en terres rares associées à la Suite de Fayot; 2) des minéralisations polymétalliques dans les roches volcano-sédimentaires et les fi lons-couches mafi ques de la Ceinture de Tunulic; 3) des minéralisations en éléments radioactifs dans les diatexites issues de la fusion partielle des métasédiments du Complexe de Mistinibi; 4) des minéralisations chromifères dans les roches mafi ques à ultramafi ques du Complexe de Sukaliuk; 5) des minéralisations aurifères et en terres rares dans la Suite de Nekuashu; et 6) des minéralisations de type IOCG et de type porphyre associées au Batholite de De Pas.

Détails

Type de document

Document produit par le Ministère
Rapports géologiques

Domaine d'activité

Géologie générale
Géochimie

Type de levé

Levé géologique
Géochimie roche

Renvoi

-

Type de document

Document produit par le Ministère
Rapports géologiques

Domaine d'activité

Géologie générale
Géochimie

Type de levé

Levé géologique
Géochimie roche

Renvoi

-


Données complémentaires
Carte géologique et minéralogique 1) LE RAPPORT SCIENTIFIQUE EN FORMAT PDF « ACROBAT® READER® »; 2) UNE IMAGE EN FORMAT TIFF OU PDF DES CARTES GEOLOGIQUES; 3) UN PROJET ARCGIS VERSION 10 DE LA CARTE AVEC LES FICHIERS ASSOCIÉS ET UNE GÉODATABASE FICHIER DES ENTITÉS GÉOSCIENTIFIQUES; 4) DES DONNÉES NUMÉRIQUES COMPLÉMENTAIRES EXTRAITES DE LA BASE DE DONNEES SIGÉOM EN DATE DE PUBLICATION DU DOCUMENT. 51.505 Mo