GEOLOGIE DE LA REGION DU LAC ESPRIT (SNRC 33F/05). RG 98-09, 1998. 41 pages et 1 plan.
GOUTIER, J.., DOUCET, P.., DION, C.., BEAUSOLEIL, C.., DION, D-J.



Résumé

La cartographie géologique du feuillet 33F/05 (Lac Esprit) a été effectuée à l'échelle de 1:50 000. Le secteur étudié est situé à l'intérieur de la sous-province de La Grande de la province tectonique du Supérieur. Les roches de la région sont quasiment toutes archéennes et sont moyennement métamorphisées. Les roches les plus jeunes sont des gabbros protérozoïques. Toutes les roches de la région ont été assignées à de nouvelles unités lithodémiques ou stratigraphiques. Le Complexe plutonique et gneissique de Langelier représente l'ensemble des plus vieilles roches de la région et se compose d'un ensemble de gneiss tonalitiques (2811 +/-2 Ma), d'une diorite granoblastique et d'une tonalite hornblende et biotite, foliée à gneissique (2788 -4/+3 Ma et de 2794 +/-2 Ma). Le Groupe de Yasinski (2732 +8/-6 Ma) est en contact tectonique avec le Complexe de Langelier. Il se compose de basalte et d'andésite basaltique, affinité tholéiitique et formés dans un environnement marin profond. Des formation de fer au faciès des oxydes et des grès sont intercalés entre les coulées volcaniques. La Formation d'Ekomiak, plus jeune, se compose de grès polygéniques, de formation de fer et d'un conglomérat polygénique, mis en place dans un environnement fluviatile. Ces roches sont en contact tectonique avec les volcanites du Yasinski. Ces roches sont injectées par plusieurs séries de plutons tonalitiques (2716 +/-3 Ma), monzodioritiques et monzonitiques. Les plutons recoupent les volcanites et une partie de la déformation. Des petites intrusions décamétriques d'ultramafites et de lamprophyres, plus jeunes que la déformation, sont aussi observées. Le grain tectonique est orienté NE à ENE. Les roches sont agencées sous forme de panneaux monoclinaux à pendage abrupt, séparés par des zones de mylonites ou sous forme de plis déversés vers le SE. Trois phases de déformation, plus ou moins coaxiales, sont associées à ces structures. Des failles ENE tardives recoupent toute la région. Les principales minéralisations sont associées aux formations de fer. Une ressource de 1,01 milliards de tonnes de minerai de fer a été estimée au sud du lac Duncan. De la chalcopyrite disséminée et des minéralisations ponctuelles filoniennes de chalcopyrite sont aussi observées dans ce secteur. Aucun indice d'or n'a été répertorié dans cette région pour l'instant, mais la présence de zones d'altération en carbonate et en fuchsite et de plusieurs corridors de déformation suggèrent qu'il pourrait y avoir un certain potentiel.

Détails

Type de document

Document produit par le Ministère
Rapports géologiques

Domaine d'activité

Géologie générale

Type de levé

Levé géologique

Renvoi

-

Type de document

Document produit par le Ministère
Rapports géologiques

Domaine d'activité

Géologie générale

Type de levé

Levé géologique

Renvoi

-