GEOLOGIE DE LA REGION DES LACS GUILLAUMAT ET SAKAMI (33F/02 ET 33F/07). RG 99-15, 2000. 40 pages et 2 plans.
GOUTIER, J.., DION, C.., OUELLET, M C.., DAVID, J.., PARENT, M.



Résumé

La région est caractérisée par deux ensembles archéens distincts correspondant en partie aux sous-provinces de La Grande et d'Opatica séparées par une zone de failles. Le premier ensemble (La Grande) comprend un socle tonalitique sur lequel s'est déposé en discordance une séquence arénitique mature suivie d'une séquence volcano-sédimentaire principalement composée de basalte tholéiitique avec des formations de fer, des sédiments clastiques et des pyroclastites intermédiaires à felsiques. Le tout est injecté par une suite de tonalite-diorite et d'intrusions ultramafiques (Langelier-Apple-Yasinski-Duncan : 2811 Ma - 2709 Ma). Le second ensemble (Opatica) correspond à une séquence clastique turbiditique plus jeune et représentant une portion d'un large bassin sédimentaire. Il est composé de wacke feldspathique, d'arénite arkosique et de paragneiss à biotite (Laguiche : >2709 Ma à <2618 Ma) qui sont injectés de granodiorite, de tonalite et de granite post-tectonique (Vieux-Comptoir : 2618 Ma). De plus des dykes de gabbro protérozoïque NNE (Dykes de Senneterre : 2,22 Ga) et NW-SE (Dykes du Lac Esprit : 2,07 Ga) recoupent les roches archéennes. L'intensité du métamorphisme régional augmente progressivement vers le SSE, passant du faciès des schistes verts à celui des amphibolites (présence de sillimanite). Les conditions de métamorphisme pour la portion centrale (à l'intérieur de la zone à staurotide) sont estimées à une pression de 2,5 à 3,8 kbars pour une température de 500° à 575 °C. La région comporte au moins huit types de minéralisations, tous situés dans le feuillet 33F/02 : 1) des conglomérats uranifères; 2) des formations de fer au faciès des oxydes; 3) des formations de fer au faciès des sulfures de type Algoma; 4) des sulfures disséminés (PO-CP-SP-GN) dans les arénites à fuchsite; 5) une minéralisation aurifère stratiforme associée à des formations de fer au faciès des silicates-oxydes (type lac Bruce); 6) une minéralisation magmatique de Cu ±Ni ±ÉGP; 7) une minéralisation magmatique de Cr ±ÉGP et 8) une minéralisation uranifère reliée aux migmatites et aux pegmatites du Groupe de Laguiche. Les minéralisations les plus intéressantes de la région sont la minéralisation aurifère (type du lac Bruce) et la minéralisation en Cr-ÉGP, car elles ont fait l'objet de peu de travaux d'exploration puisqu'elles ont été récemment découvertes. De plus, une nouvelle zone altérée en cordiérite, anthophyllite et chalcopyrite indique la présence d'anciens systèmes d'altération proximale et devrait être étudiée en détail pour en évaluer son potentiel économique.

Détails

Type de document

Document produit par le Ministère
Rapports géologiques

Domaine d'activité

Géologie générale

Type de levé

Levé géologique

Renvoi

-

Type de document

Document produit par le Ministère
Rapports géologiques

Domaine d'activité

Géologie générale

Type de levé

Levé géologique

Renvoi

-