DATATIONS U-PB EFFECTUEES DANS LES PROVINCES DE GRENVILLE ET DE CHURCHILL EN 2006-2007. RP 2009-03, 2009. 32 pages.
DAVID, J.., MOUKHSIL, A.., CLARK, T.., HEBERT, C.., NANTEL, S.., DION, C.., SAPPIN, A A.



Résumé

Ce rapport présente les résultats de géochronologie U-Pb sur des zircons analysés en 2006-2007 pour dix échantillons prélevés dans les provinces géologiques de Grenville et de Churchill. Les analyses ont été effectuées selon deux méthodes, soit par dilution isotopique (ID-TIMS) ou ablation laser (LA-MC-ICPMS). Allochtone grenvillien, secteur de Baie-Comeau Les échantillons 2006-AM-1030 (SNRC 22F07) et 2006-MS-0235 (SNRC 22F09) proviennent de la Suite plutonique de Varin. Un premier échantillon de monzonite porphyrique (2006-AM-1030) a donné un âge de cristallisation de 1057,6 ±1,7 Ma. L'analyse d'un second échantillon de monzonite porphyrique (2006-MS-0235) a permis d'obtenir un âge de 1007,7 ±1,7 Ma. Ces deux âges semblent confirmer les observations de terrain qui démontrent que les roches intrusives de la Suite plutonique de Varin sont relativement jeunes. L'échantillon 2006-AM-1346 (SNRC 22F07) est un gneiss tonalitique appartenant au Complexe de Baie-Comeau. L'analyse des zircons en provenance de ce gneiss a permis d'estimer l'âge maximal de mise en place de cette unité à 1101 ±18 Ma. L'échantillon 2006-MS-0047 est un granite à grenat en provenance du Granite de Éthier (SNRC 22F07). Deux âges ont été obtenus pour les zircons de ce granite, soit 1492,1 ±14,6 Ma (Pinwarien) et 2752,9 ±7,3 Ma (Archéen). Ces âges sont interprétés respectivement comme le résultat d'une perturbation du système isotopique U-Pb et d'un héritage archéen. Allochtone grenvillien, secteur du Parc des Laurentides Les échantillons 2006-CH-2246 (SNRC 21M04) et 2006-YB-1119 (SNRC 21M04) proviennent du Complexe du Parc des Laurentides. Les analyses du granite folié 2006-CH-2246 indique un âge de mise en place de 1391 ±11 Ma. L'intersection inférieure de la droite discordia à 1046 ±54 Ma démontrent que les zircons ont été fortement influencés par un épisode métamorphique autour de 1 Ga. La mangérite 2006-YB-1119 est issue du Pluton de Tourilli. L'analyse des zircons en provenance de cette mangérite qui coupe les orthogneiss a permis d'établir un âge de mise en place à 1344,3 ±3,4 Ma. Allochtone grenvillien, Domaine de Portneuf-Mauricie L'échantillon 2004-AS-0455 (SNRC 31P07) est un dyke de mélagabbronorite appartenant au Complexe de La Bostonnais. Ce dyke est associé génétiquement à l'intrusion mafique-ultramafique principale contenant la minéralisation de Ni-Cu de l¿indice Rochette Ouest. L'âge concordia de 1386,1 ±1,2 Ma obtenu pour cet échantillon est interprété comme l'âge de mise en place des dykes mafiques et de l'intrusion mafique-ultramafique principale. Cet âge est conforme avec les âges déjà obtenus pour d'autres lithologies du Complexe de La Bostonnais (1,40 à 1,37 Ga). Province de Churchill, arrière-pays de la Fosse du Labrador, secteur de Schefferville La tonalite 2006-AL-0031 provient du Complexe de Zeni (SNRC 23I16) de la zone d'arrière-pays de la Fosse du Labrador. Les intersections inférieure et supérieure de la droite discordia indiquent des âges de 1790 ±100 Ma et 2480 ±11 Ma respectivement. Ce dernier âge est interprété comme celui de la mise en place de la tonalite, alors que l'âge plus jeune de 1,79 Ga indique une perte de plomb associé à l'épisode de métamorphisme transhudsonien. Allochtone grenvillien, partie nord de Ceinture centrale des métasédiments L'échantillon 2000-HP-3061 (SNRC 31O03) est un quartzite provenant de la Suite supracrustale de Rabot du Domaine de Caïn. La distribution des âges obtenus par la méthode LA-MC-ICPMS montre un pic à 1184 Ma qui représente la population d'âge la plus jeune. Nous interprétons ce résultat non pas comme l'âge maximal de sédimentation, mais plutôt comme un âge métamorphique. L'âge maximal de la sédimentation est interprété comme étant 1217 Ma, un âge obtenu pour un zircon détritique idiomorphe à structure oscillatoire et d'origine probablement magmatique. Le pic principal de distribution des âges se situe à 1427 Ma, ce qui suggère que la source dominante de ces sédiments est la Suite magmatique de Lacoste dont l'âge de cristallisation est compris entre 1,45 à 1,37 Ga. L'échantillon 1998-SN-1195 (SNRC 31J14) représente un quartzite appartenant à la La Suite supracrustale de L'Ascension du Domaine uranifère de Baker. L'âge le plus jeune obtenu pour cet échantillon est de 1280 Ma, lequel est interprété comme l'âge maximal de sédimentation. Un âge paléoprotérozoïque de 1846 Ma correspond à l'âge de la source dominante, d'origine inconnue. Les zircons indiquent également l'existence de sources d'âge mésoprotérozoïque (1308, 1371, 1433 et 1519 Ma) d'importance mineure, contrairement à la Suite de Rabot du Domaine de Caïn dont la source dominante est mésoprotérozoïque. Cette différence d'âges des sources suggère l'existence de deux domaines lithotectoniques dans la partie nord de la Ceinture centrale des métasédiments, quoique l'âge maximal de la sédimentation dans les deux domaines soit à peu près équivalent (1,2 Ga).

Détails

Type de document

Document produit par le Ministère
Rapports préliminaires

Domaine d'activité

Géologie générale
Divers

Type de levé

Géochronologie
Compilation

Renvoi

Voir aussi RP 2009-03(A)

Type de document

Document produit par le Ministère
Rapports préliminaires

Domaine d'activité

Géologie générale
Divers

Type de levé

Géochronologie
Compilation

Renvoi

Voir aussi RP 2009-03(A)