PETROLOGIE METAMORPHIQUE DE L'OROGENE DES TORNGAT ET DE LA MARGE EST DE LA ZONE NOYAU - PROVINCE DE CHURCHILL SUD-EST, RAPPORT PRELIMINAIRE. MB 2014-34, 2014. 50 pages.
CHARETTE, B.., GUILMETTE, B.



Résumé

Dans le cadre d'une étude tectono-métamorphique visant à quantifier l'évolution des conditions Pression-Température associées à l'Orogène des Torngat et à caractériser son empreinte métamorphique sur la marge est de la Zone noyau, le présent rapport synthétise les observations pétrographiques de 68 lames minces échantillonnées dans ce secteur. Nous étudierons en détail le gradient métamorphique reconnu dans la partie est de la Province de Churchill Sud-Est lors de la cartographie régionale à l'échelle 1/250 000 entreprise par le Ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles du Québec. L'étude pétrographique a permis de distinguer deux domaines métamorphiques. Le domaine est comprend les sous-domaines du Complexe de Lomier et du Complexe de Sukaliuk, associés à l'Orogène des Torngat, et le domaine ouest inclut les sous-domaines du Groupe de Lake Harbour, du Complexe d'Ungava et du Complexe Imaapik associés à la Zone noyau. Tel que proposé par Verpaelst et al. (2000), nous soutenons que la limite ouest préliminaire de l'Orogène des Torngat est le Couloir de déformation de Blumath, lequel sépare des domaines ayant des caractéristiques métamorphiques et structurales contrastantes, et bien que l'influence de cette orogenèse soit observée dans le domaine ouest. Les sous-domaines des complexes de Lomier et de Sukaliuk comprennent une minéralogie métamorphique du faciès granulitique, laquelle est interprétée comme pré- à syn-tectonique. Les microstructures dans ces domaines indiquent : une rétrogradation partielle des orthopyroxènes en biotite; la croissance syn-tectonique du grenat et de la sillimanite dans les métasédiments; la présence de deux événements de déformation intense; ainsi qu'un événement subséquent de recristallisation en absence ou lors d'une faible déformation. Par ailleurs, les sous-domaines métamorphiques du Groupe de Lake Harbour et du Complexe d'Ungava comprennent des microstructures indiquant aussi la présence de deux phases de déformation, lesquelles s'atténuent toutefois vers l'ouest. On note l'absence de microstructures associées d'une recristallisation tardive. De plus, la minéralogie métamorphique ainsi que les microstructures indiquent la présence des conditions du faciès des amphibolites moyen à supérieur ainsi qu'une cristallisation syn- à post-tectonique des grenats. Dans le sous-domaine du Complexe Imaapik, la rétrogradation de l'orthopyroxène en biotite ainsi que les indices de deux phases de déformation supportent l'interprétation d'une intrusion syn-tectonique. Les observations et interprétations suggèrent que l'apogée des conditions métamorphiques (i.e. du faciès granulitique à amphibolite supérieur) est antérieure ou synchrone à la déformation dans les unités de l'Orogène des Torngat, alors que dans les unités de la Zone noyau, les conditions métamorphiques sont inférieures (i.e. du faciès des amphibolites) et sont synchrones à tardives à la déformation. Le plus grand nombre d'indices préservés de fusion partielle dans le sous-domaine de Lake Harbour indiquent une accumulation du liquide de fusion dans ce sous-domaine, alors qu'une extraction efficace du liquide de fusion est suggérée par le style de déformation et la préservation régionale de l'assemblage granulitique dans l'Orogène des Torngat.

Détails

Type de document

Document produit par le Ministère
Manuscrits bruts

Domaine d'activité

Géochimie
Divers

Type de levé

Compilation
Géochimie roche

Renvoi

-

Type de document

Document produit par le Ministère
Manuscrits bruts

Domaine d'activité

Géochimie
Divers

Type de levé

Compilation
Géochimie roche

Renvoi

-