GEOLOGIE DE LA CEINTURE VOLCANO-SEDIMENTAIRE DES ESCOUMINS, COTE-NORD, QUEBEC. MB 2016-07, 2016. 87 pages.
GROULIER, P. A.., INDARES, A.., DUNNING, G.., MOUKHSIL, A.



Résumé

La ceinture volcano-sédimentaire des Escoumins, située dans la partie sud du Grenville central (Québec), est caractérisée par la présence de roches supracrustales métamorphisées au faciès des amphibolites. Cette ceinture, connue aussi sous le nom de Groupe de Saint-Siméon, se trouve associée avec son soubassement (Suite intrusive de Tadoussac et orthogneiss divers) dans une configuration générale en dômes et bassins. Le Groupe de Saint-Siméon est subdivisé en 3 formations : Saint-Paul-du-Nord (mPsx1), Moulin-à-Baude (mPsx2) et Port-aux-Quilles (mPsx3) qui sont caractérisées par des proportions différentes de roches métasédimentaires (surtout quartzite, conglomérats, roches calcosilicatées, métagreywackes) et métavolcaniques mafiques et felsiques. Malgré le métamorphisme, les structures primaires sont en général bien préservées. Par exemple, on reconnait des coussins et des dépôts volcanoclastiques (hyaloclastites, brèches, tuf à cendres, à lapillis, à ponces, à fiammes et à bombes) dans les niveaux métavolcaniques mafiques, alors que dans les niveaux felsiques, des dômes sont encore visibles. La séquence volcanique est bimodale à dominance mafique de nature tholéiitique à transitionnelle dans sa partie inférieure, et surtout felsique tholéiitique à calco-alcaline dans sa partie supérieure. De plus, le tout est injecté par des filons et des filons-couches mafiques à ultramafiques qui sont interprétés comme des conduits nourriciers. Une rhyolite et un tuf dacitique de l'unité mPsx2 ont été datés à 1493 ±3 Ma et 1465 +46/-36 Ma respectivement (U-Pb sur zircon par TIMS) avec des âges métamorphiques à 1000 Ma (zircon et titanite) et 985 Ma (titanite). La Suite intrusive de Tadoussac (gabbro, granodiorite et tonalite) a une signature similaire à celle des roches volcaniques et présente un âge de 1502 ±6 Ma. L'ensemble est coupé par un cortège d'intrusions alcalines d'âge grenvillien, dont les plus importantes en terme de superficie sont le Granite de Bon-Désir daté à 1085 ±2 Ma, et la Syénite de Michaud, datée à 1063 ±3 Ma. Un lamprophyre déformé prélevé au coeur d'une synforme a été datée à 1045 ±5 Ma, ce qui indique que la déformation responsable de la configuration générale des unités est plus jeune. La ceinture volcano-sédimentaire des Escoumins, dans laquelle se situent plusieurs indices de type Au-Ag-Cu, EGP-Ni-Cu mais aussi Zn-Cu-Pb-Ag, possède un potentiel économique non négligeable pour les métaux usuels et précieux associés à des gîtes de types filoniens, magmatiques, volcaniques et exhalatifs. Les différentes zones d'altérations hydrothermales de type SMV et épithermal reconnues au cours des travaux de terrain sont des signes positifs qui témoignent du potentiel minéral de cette ceinture.

Détails

Type de document

Document produit par le Ministère
Manuscrits bruts

Domaine d'activité

Géochimie

Type de levé

Géochronologie
Levé géochimique
Géochimie roche

Renvoi

-

Type de document

Document produit par le Ministère
Manuscrits bruts

Domaine d'activité

Géochimie

Type de levé

Géochronologie
Levé géochimique
Géochimie roche

Renvoi

-