INVENTAIRE DES RESSOURCES EN GRANULATS DE LA REGION DE SALLUIT. RG 2013-02, 2013. 35 pages et 1 plan.
BRAZEAU, A.., ALLARD, G.



Résumé

L'inventaire des ressources en granulats de la région de Salluit a été effectué au cours de l'été 2011. Ces travaux font suite à une initiative du ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire (MAMROT). Les roches de la région appartiennent à la Province de Churchill. Ces roches sont d'âge paléoprotérozoïque et se composent de séquences plutoniques et sédimentaires, et d'intrusions granitoïdes felsiques. Le village de Salluit est situé à l'extrême nord du Québec, au Nunavik, sur le littoral du fjord de Sugluk, sur la rive sud du détroit d'Hudson. Le secteur à l'étude s'étend jusqu'à 7 km au sud du village et couvre une superficie d'environ 20 km2. La population de Salluit est d'environ 1300 habitants et est en forte croissance. Cette croissance demandera un besoin accru de logements, d'édifices de service et d'infrastructures. Ce secteur est situé dans une région où le pergélisol est continu et riche en glace. La construction de nouvelles infrastructures nécessitera donc l'utilisation de méthodes de construction adéquates. L'une de ces méthodes est la construction de radiers et remblais routiers qui exige une grande quantité de matériaux granulaires. Il est donc important d'évaluer les réserves du site d'exploitation actuel et de chercher de nouvelles sources d'approvisionnement. Ces travaux ont permis de localiser et de caractériser trois nouveaux dépôts granulaires importants à quelques kilomètres au sud du village et d'évaluer les réserves du site d'exploitation actuel. Des sondages mécaniques devraient être effectués dans le plancher de l'exploitation afin d'augmenter et de prouver ces réserves. Selon les normes, la qualité des matériaux de la région est très bonne. Les granulats grossiers et les granulats fins rencontrent généralement les exigences de la catégorie 1. De plus, la proportion de particules fines dans les matériaux granulaires de la région est généralement inférieure à 5 %, ce qui est très bon. En effet, c'est cette fraction fine qui est susceptible de retenir l'eau, donc de former de la glace et d'occasionner des problèmes de stabilité dans les infrastructures.

Détails

Type de document

Document produit par le Ministère
Rapports géologiques

Domaine d'activité

Géologie quaternaire

Type de levé

Géochimie fluvioglaciaire
Géologie des dépôts meubles

Renvoi

-

Type de document

Document produit par le Ministère
Rapports géologiques

Domaine d'activité

Géologie quaternaire

Type de levé

Géochimie fluvioglaciaire
Géologie des dépôts meubles

Renvoi

-