GEOLOGIE DE LA REGION DU LAC DU MILIEU. RG 2012-01, 2012. 33 pages et 1 plan.
MOUKHSIL, A.., SOLGADI, F.., LACOSTE, P.., GAGNON, M.., DAVID, J.



Résumé

La région cartographiée est située à environ 170 km au nord de la ville de Port-Cartier sur le territoire de la Côte-Nord. Elle couvre les feuillets SNRC 22O03, 22O04, le quart ouest de 22O06, 22J13 et 22J14. Les travaux de cartographie, réalisés au cours de l'été 2010 à l'échelle 1/125 000, visent à acquérir de nouvelles connaissances géologiques et métallogéniques dans la partie centrale de la Province de Grenville. Les travaux de terrain ont permis d'identifier plusieurs unités stratigraphiques. Le socle est constitué de migmatites d'origines sédimentaire et ignée de composition variée, regroupées dans le Complexe gneissique de Gabriel. Le Complexe de la Plus-Value, situé au centre de la région, est constitué de plusieurs unités métasédimentaires. L'unité principale de ce complexe est composée d'un paragneiss quartzofeldspathique à biotite, sillimanite, graphite et grenat. On observe dans cette unité dominante un assemblage formé de niveaux de quartzite impur (<6 m), de niveaux plus ou moins continus ou en boudins (<0,5 m) de roches calco-silicatées à clinopyroxène ± scapolite et de niveaux de marbre calcitique à dolomitique (<6 m). Cet assemblage est intercalé de façon répétitive dans cette unité. Des intrusions porphyriques à porphyroclastiques de composition felsique (granite, charnockite) à intermédiaire (mangérite) sont injectées dans ces deux complexes. Des intrusions et des dykes mafiques (gabbro, gabbronorite, lamprophyre) à ultramafiques, ainsi que des dykes de pegmatite de composition granitique sont aussi observés dans la région. Un total de 234 analyses géochimiques ont été réalisées. Les résultats indiquent que les roches felsiques et intermédiaires se sont mises en place dans des environnements d'arc volcanique et/ou d'intraplaque. La géochimie du Complexe de la Plus-Value montre que ce dernier provient de l'érosion de roches ignées felsiques qui ont subi localement une altération issue d'une circulation de fluides. La géochimie des petites intrusions de roches mafiques à ultramafiques indique que la majorité de ces roches sont d'affinité tholéiitique. Le métamorphisme des roches intrusives du secteur cartographié se situe au faciès des granulites, caractérisé par la présence d'orthopyroxène.. Les métasédiments du Complexe de la Plus Value possèdent des assemblages minéralogiques conformes à un métamorphisme au faciès supérieur des amphibolites. Cependant, localement, l'apparition de la fusion partielle et l'absence de muscovite dans les métapélites indiquent le faciès des granulites. Un métamorphisme rétrograde au faciès inférieur des amphibolites complète le portrait régional. Les roches de la région ont été affectées par quatre phases de déformation (D1 à D4). Elles sont généralement très déformées et ont été affectées par plusieurs types de plissement. Les plis isoclinaux sont les plus communs et sont associés à la déformation D2 à laquelle est associée une foliation pénétrative S2 (G2), axiale aux plis et soulignée par l'alignement des minéraux ferromagnésiens. La déformation D1 est représentée par une gneissosité ou une forte foliation pénétrative S1, qui affectent la majorité des assemblages lithologiques dans le nord-ouest de la région. Généralement, la foliation S1 est transposée et parallèle à S2. Des plis ouverts et des plis en fourreaux sont observés localement et sont associés à une foliation S3 (G3) non pénétrative et d'orientation variable. Plusieurs failles cassantes d'orientations variées sont associées à une quatrième déformation (D4). Une zone de chevauchement importante a été définie dans la partie ouest de la région cartographiée. Cette zone marque le contact entre le Complexe gneissique de Gabriel et la Mangérite de Renwick. La région cartographiée contient des indices connus qui sont pour la plupart constitués de minéralisations de Ni-Cu ± Co présentes dans des roches mafiques à ultramafiques. Des minéralisations de Cu-Ag (Fe-Mn) sont également présentes. Nos travaux ont permis de mettre au jour trois cibles intéressantes pour des minéralisations en terres rares. Le secteur semble propice pour les minéraux industriels comme la sillimanite, le grenat et le graphite. Des zones potentielles pour la pierre de taille ont aussi été identifiées dans la région.

Détails

Type de document

Document produit par le Ministère
Rapports géologiques

Domaine d'activité

Géologie générale
Divers

Type de levé

Analyses
Compilation
Levé géologique

Renvoi

-

Type de document

Document produit par le Ministère
Rapports géologiques

Domaine d'activité

Géologie générale
Divers

Type de levé

Analyses
Compilation
Levé géologique

Renvoi

-


Données complémentaires
Carte géologique et minéralogique 1) LE RAPPORT SCIENTIFIQUE EN FORMAT PDF « ACROBAT® READER® »; 2) UNE IMAGE EN FORMAT TIFF OU PDF DE LA CARTE GEOLOGIQUE; 3) UN PROJET ARCGIS VERSION 9.3.1 DE LA CARTE AVEC FICHIERS ASSOCIES ET UNE GEODATABASE FICHIER DES ENTITES GEOSCIENTIFIQUES; 4) DES DONNEES NUMERIQUES COMPLEMENTAIRES EXTRAITES DE LA BASE DE DONNEES SIGEOM EN DATE DE PUBLICATION DU DOCUMENT. 44.907 Mo