GEOLOGIE DE LA REGION DU LAC OKAOPEO, COTE-NORD. RG 2014-03, 2014. 34 pages et 1 plan.
MOUKHSIL, A.., SOLGADI, F.., BELKACIM, S.., ELBASBAS, A.., AUGLAND, L. E.



Résumé

La région cartographiée constitue la dernière phase d'un projet de cartographie régionale visant à acquérir de nouvelles connaissances géologiques et métallogéniques sur le territoire de la Côte-Nord (feuillet SNRC 22K). Située dans le secteur sud du réservoir Manic 5, la région fait partie de la portion québecoise de la province géologique de Grenville central. La cartographie géologique a été réalisée à l'échelle 1/50 000 dans les secteurs accessibles par des chemins forestiers et au 1/125 000 dans les secteurs sans accès terrestre. La cartographie combinée à un levé aéromagnétique récent a permis d'identifier plusieurs unités géologiques. Les roches les plus anciennes sont les métasédiments du Complexe de la Plus-Value (mPplv, <1765 Ma, >1528 Ma); elles sont injectées par la Suite plutonique de Bardoux (mPbar, 1487 à 1497 Ma) constituée de granite à grenat, à textures porphyrique et porphyroclastique à oeillée. Le Complexe de Hulot (mPulo, 1434 à 1373 Ma) occupe la partie sud-ouest de la région et est formé de roches plutoniques porphyriques (granite, charnockite, enderbite) et de gneiss tonalitiques à granitiques, associés à des diorites et des diorites quartzifères. Dans la partie nord-nord-est de la région, la Mangérite de Renwick (1402 Ma) est très déformée et est intrudée par l'Anorthosite de Berté (non datée). La Suite plutonique de Castoréum (mPctm, 1393 Ma) a été reconnue dans les secteurs centre et est de la région. Elle est constituée d'un assemblage de granite porphyrique à porphyroclastique, de charnockite, de monzonite, de gneiss granitique et d'un peu de tonalite. La Suite plutonique de Céline (non datée) occupe la partie nord-ouest de la région. Elle est composée de mangérite, de leuconorite, de granite et de charnockite et est intrusive dans les paragneiss du Complexe de la Plus-Value. Dans la partie nord-nord-est du secteur cartographié, on observe un granite et une monzonite de la Suite plutonique de Caotibi (non datée). Cette dernière est en contact chevauchant avec la Suite plutonique de Renwick et en contact intrusif avec les paragneiss du Complexe de la Plus-Value. Ce cortège de roches est également intrudé par la Suite plutonique de Manic 5 (1065 Ma), composée de roches porphyroclastiques à porphyriques variant de granite à monzonite quartzifère. D'autres gneiss tonalitiques à granitiques très déformés affleurent dans le secteur est (Complexe de Baie-Comeau, mPbcm, 1101 Ma). Des dykes mafiques à ultramafiques de la Suite intrusive de Toulnustouc (1510 à 1228 Ma) et de la Suite de Louis (1060 et 1046 Ma), coupent toutes les roches. De jeunes intrusions composées principalement de granite (Suite de Miquelon, 1047 Ma) ou de mangérite porphyrique et de granite (Mangérite de Sabot; 1016 à 1017 Ma), de mangérite, de syénogranite et de gabbronorite à oxydes de Fe-Ti ± P± V (Suite plutonique de Okaopéo, 1015 Ma), ont été cartographiées dans la région. Ces dernières intrusions ont été suivies par la mise en place de dykes mafiques et ultrapotassiques à biotite (lamprophyres) et par des dykes de pegmatite de composition granitique. La majorité des intrusions felsiques de la région (mPbar, mPulo, mPbcm et mPctm) ont une chimie compatible avec un environnement d'arc volcanique. Une différentiation géochimique est observée entre les mangérites de la région; le pourcentage du potassium permet de les discriminer. Toutes les roches mafiques et ultramafiques peuvent également être discriminées entre elles. Par exemple, les roches de la Suite intrusive de Toulnustouc sont d'affinité komatiitique alors que les roches de la Suite plutonique de Okaopéo et de la Suite de Louis sont pour la majorité d'affinité tholéiitique. Les lamprophyres de la région, d'affinité calco-alcaline, correspondent à des minettes. Les roches de la région ont été affectées par au moins trois phases majeures de déformation (D1, D2 et D3). La phase D1 d'orientation E-W à ENE est représentée par une gneissosité ou une forte foliation (G1) qui affecte respectivement le Complexe de la Plus-Value et la Suite plutonique de Bardoux. Généralement, ces fabriques planaires définissent des plans axiaux d'orientation E-W (P1). Cette phase de plissement (P1) est difficile à reconnaître et est principalement associée aux roches plus anciennes mises en place pendant le Pinwarien (mPbar et mPplv). La deuxième phase de déformation (D2) est associée à une gneissosité (G2) orientée NE-SW. Cette déformation a généré des plis (P2) isoclinaux à plans axiaux NE-SW, parallèles à la fabrique planaire et au grain structural régional. Cette deuxième phase est attribuée à l'orogenèse grenvillienne. La région est affectée par des failles cassantes associées à une troisième phase de déformation (D3), d'orientations variées. Une zone de chevauchement importante a été définie dans la partie nord-ouest de la région cartographiée. Cette zone marque le contact entre le Complexe de la Plus-Value et la Mangérite de Renwick. De larges couloirs mylonitiques, de direction NNE-SSW à NE-SW, traversent la région sur plusieurs kilomètres et sont interprétés comme tardi- à post-tectoniques. Les roches de la région présentent de nombreuses évidences indiquant que le métamorphisme a atteint le faciès des granulites de pression moyenne. Les indices connus et ceux découverts lors de nos travaux montrent que la région possède un potentiel économique significatif. Plusieurs types de minéralisations ont été identifiées : 1) minéralisations de Fe-Ti ± P ± V généralement encaissées dans des gabbronorites; 2) minéralisations de Ni-Cu et de Cu associées aux roches ignées mafiques et ultramafiques; 3) minéralisations de Mo dans des pegmatites granitiques; et 4) minéralisations en terres rares légères dans des pegmatites blanchâtres de composition granitique. Une cible d'intérêt pour la pierre architecturale a été identifiée dans la région et correspond à une mangérite verdâtre, faiblement fracturée, de grand volume et facilement accessible.

Détails

Type de document

Document produit par le Ministère
Rapports géologiques

Domaine d'activité

Géologie générale

Type de levé

Compilation
Levé géologique

Renvoi

Voir aussi MB 2021-09

Type de document

Document produit par le Ministère
Rapports géologiques

Domaine d'activité

Géologie générale

Type de levé

Compilation
Levé géologique

Renvoi

Voir aussi MB 2021-09


Données complémentaires
Carte géologique et minéralogique DOCUMENT COMPLET COMPRENANT : 1) LE RAPPORT SCIENTIFIQUE EN FORMAT PDF « ACROBAT® READER® »; 2) UNE IMAGE EN FORMAT TIFF OU PDF DE LA CARTE GEOLOGIQUE; 3) UN PROJET ARCGIS VERSION 10 DE LA CARTE AVEC FICHIERS ASSOCIES ET UNE GEODATABASE FICHIER DES ENTITES GEOSCIENTIFIQUES; 4) DES DONNEES NUMERIQUES COMPLEMENTAIRES EXTRAITES DE LA BASE DE DONNEES SIGEOM EN DATE DE PUBLICATION DU DOCUMENT. 81.651 Mo