GEOLOGIE DE LA REGION DU LAC DES CANOTS (32I04). RG 99-01, 1999. 35 pages et 4 plans.
MORIN, R.



Résumé

Le levé de la région du lac des Canots s'inscrit dans le cadre de la révision de la carte géologique qui correspond au feuillet SNRC 32I/04. La région étudiée est située à 50 km au nord-est de Chibougamau. Elle est comprise entre les longitudes 73o30' et 74o00' et les latitudes 50o00' et 50o15'. Elle englobe les cantons Bignell et Duberger ainsi qu'une partie des cantons McCorkill, O'Sullivan, Thibaudeau, Gauvin, Jumonville, Harlay et Bonne. Les roches de la partie occidentale de la région font partie de la ceinture de roches vertes de Chibougamau-Matagami de la Province du Supérieur, tandis que celles de la partie orientale appartiennent à la Province de Grenville (Parautochtone). L'assemblage volcano-sédimentaire de la partie occidentale, d'âge archéen, comprend les volcanites mafiques de la Formation de Gilman, les volcanites felsiques de la Formation de Blondeau et les roches sédimentaires feldspathiques de la Formation de Borde-leau. Ces roches sont couvertes localement par les roches sédimentaires d'âge protérozoïque des formations de Chibougamau et d'Albanel (Groupe de Mistassini). Les roches volcano-sédimentaires sont envahies par les roches ultramafiques des Filons-couches de Cummings et les roches felsiques du Pluton de France. Dans le secteur oriental, les roches de la Province de Grenville renferment des assemblages de gneiss quartzofeld-spathiques à biotite, de gneiss quartzo-feldspathiques à biotite et hornblende, de gneiss à hornblende et/ou des amphibolites, des ortho-gneiss à biotite et/ou hornblende et des schis-tes à chlorite magnésienne. Enfin, de nombreux dykes de diabase et de gabbro d'âge protérozoïque traversent toutes les autres lithologies. Les roches de la région ont été déformées par l'orogénèse kénoréenne et elles ont été métamorphisées au faciès des schistes verts. Des plis isoclinaux orientés E-W, auxquels est générale-ment associée une schistosité bien développée, donnent le grain tectonique régional. Les roches sont aussi affectées par de nombreux cisaillements et failles orientés E-W. Les roches de la Province de Grenville ainsi que celles de la ceinture de Chibougamau-Matagami près du Front de Grenville ont subi les effets de l'orogénèse grenvillienne. Ces effets se manifestent par la présence de failles NNE et par un métamorphisme plus élevé au faciès des amphibolites. Plusieurs zones minéralisées étaient déjà connues dans la partie occidentale de la région étudiée. Les principales minéralisations consistent en des zones étroites de sulfures massifs volcanogènes (zinc avec un peu de cuivre) dans un assemblage de basaltes, de gabbro, d'argilites graphiteuses et d'un peu de tufs felsiques. Soulignons également la présence de veines de quartz aurifères le long de la Faille Faribault à l'extrémité sud-ouest de la région.

Détails

Type de document

Document produit par le Ministère
Rapports géologiques

Domaine d'activité

Géologie générale

Type de levé

Analyse de roche
Levé géologique

Renvoi

-

Type de document

Document produit par le Ministère
Rapports géologiques

Domaine d'activité

Géologie générale

Type de levé

Analyse de roche
Levé géologique

Renvoi

-