GEOLOGIE DE LA REGION DE MARICOURT (SNRC 24D). RG 2000-07, 2001. 52 pages et 1 plan.
SIMARD, M.., GOSSELIN, C.., DAVID, J.



Résumé

L'inventaire géologique de la région de Maricourt a été effectué à l'été 1999 à l'échelle de 1 : 250 000. Il couvre la région représentée par le feuillet SNRC 24D (Lac Maricourt) qui est situé à environ 250 kilomètres au sud de Kuujjuaq. Selon les subdivisions de la partie NE de la Province du Supérieur, la région de Maricourt est traversée par la Sous-province de Bienville, à l'ouest, et par celle de Minto, à l'est. Il est proposé d'inclure l'ensemble de la région à l'intérieur de la Sous-province de Minto. Les roches de la région de Maricourt sont essentiellement d'âge Archéen à l'exception de quelques unités de roche sédimentaire (Formation de Sakami), de diabase et de lamprophyre, qui sont d'âge Protérozoïque. Deux séquences volcano-sédimentaires archéennes ont été observées, soit le Complexe de Gayot (2,86 Ga), constitué surtout de roches volcaniques et le Complexe de Garault dominé par les roches d'origine sédimentaire. Les roches tonalitiques se divisent en trois suites lithodémiques : la Suite gneisso-tonalitique de Brésolles (2803 ±8 Ma), la Suite tonalitique de Coursolles et la Suite trondhjémitique de Favard (2,74 Ga). Dans les secteurs NW et ouest de la région, des assemblages lithologiques au faciès des granulites ont été assignés au Complexe de Du Gué. Des suites plutoniques granodioritiques et granitiques tardives ont également été définies. Il s'agit des suites de Desbergères (2683 +4/-2 Ma), de Maurel (2,68 Ga) et de Tramont. Des intrusions mafiques-ultramafiques de dimension restreinte ont été assignées à la Suite de Châteauguay. Ces roches sont plus jeunes que les unités tonalitiques mais plus anciennes que les granites de Tramont. Le métamorphisme régional est au faciès des amphibolites sauf pour les assemblages lithologiques du Complexe de Du Gué qui ont été affectés par un métamorphisme au faciès des granulites. Un phénomène de régression minéralogique a affecté certaines unités. Enfin, au moins cinq phases de déformation se sont succédées dans la région. Les travaux de cartographie régionale ont mené à la découverte de plusieurs sites et indices minéralisés associés aux roches volcaniques, sédimentaires et ultramafiques. Les indices associés aux volcanites et aux métasédiments correspondent à des zones de sulfures ainsi qu'à des formations de fer oxydées et sulfurées de quelques décimètres à quelques mètres d'épaisseur. La majorité de ces zones sont anomales en cuivre et plus rarement en zinc, en cobalt, en argent, en tungstène et en or. Les roches ultramafiques, et plus particulièrement celles associées au Complexe volcano-sédimentaire de Gayot, retiennent aussi notre attention. La découverte récente de minéralisations importantes en Cu-Ni-EGP par Mines d'Or Virginia, dans la Ceinture de Vénus (région de Gayot), est une indication que le Complexe de Gayot serait un contexte géologique favorable. Dans Maricourt, les ceintures de Moyer et d'Angilbert Sud forment des entités géologiques de dimension importante qui présentent un contexte similaire à celui de la Ceinture de Vénus. Des travaux d'exploration plus détaillés seront toutefois nécessaires pour vérifier le potentiel économique de ces nouvelles ceintures.

Détails

Type de document

Document produit par le Ministère
Rapports géologiques

Domaine d'activité

Géologie générale

Type de levé

Levé géologique

Renvoi

Voir aussi RG 2001-07

Type de document

Document produit par le Ministère
Rapports géologiques

Domaine d'activité

Géologie générale

Type de levé

Levé géologique

Renvoi

Voir aussi RG 2001-07