GEOLOGIE DU NORD-OUEST DE LA REGION DU BARRAGE DANIEL-JOHNSON (MANIC 5), COTE-NORD. RG 2013-01, 2013. 46 pages et 1 plan.
MOUKHSIL, A.., SOLGADI, F.., CLARK, T.., BLOUIN, S.., INDARES, A.., DAVIS, D. W.



Résumé

La région cartographiée constitue la phase 1 d'un projet de cartographie régionale qui vise à acquérir de nouvelles connaissances géologiques et métallogéniques dans le feuillet SNRC 22K et dans la partie sud du feuillet 22N. La région est située sur le territoire de la Côte-Nord, dans le secteur du barrage Daniel-Johnson, et fait partie la Province géologique de Grenville. La cartographie a été réalisée à l'échelle 1/125 000 et nous a permis de reconnaître plusieurs unités lithologiques. Le Complexe de Ulamen constitue le socle rocheux archéen dans la partie nord de la région (Parautochtone). Ce complexe est formé de tonalite gneissique, de gneiss granitiques et de minces niveaux de gabbro gneissique et migmatitique. Ces gneiss sont associés à une quantité mineure de gabbro verdâtre à grain fin à très fin (métavolcanites ?). Le Parautochtone de la région contient aussi une séquence plus jeune, constituée de marbres dolomitiques à calcitiques et de niveaux quartzeux (métachert?) intercalés de niveaux métriques de quartzite (à clinopyroxène et à grenat datés à 1868 ±50 Ma), et de niveaux de formations de fer oxydées et silicatées (± sulfures). Cet ensemble de roches fait partie du Groupe de Gagnon, qui est l'équivalent des roches paléoprotérozoïques de la Fosse du Labrador. Des lambeaux de composition gabbroïque d'âge labradorien ont été cartographiés à l'est des roches archéennes et se trouvent en enclaves dans des mangérites d'âge elsonien. Ces roches intrusives mésoprotérozoïques, associées aux granites et aux monzonites, sont également présentes en association avec de rares charnockites. Certaines unités métavolcaniques ont été identifiées et auraient un âge comparable à celui du Groupe de Montauban (1,45 Ga). Une grande partie de ces volcanites se sont probablement formées entre 1300 et 1222 Ma; toutes ces roches font partie du Complexe de Canyon (1222 ±72 Ma). Le Complexe de la Plus-Value (<1765 à 1487,6 Ma), composé de métasédiments, est injecté dans sa partie sud par les suites plutoniques felsiques et intermédiaires de Manic 5, de Céline et des Outardes. La Suite plutonique de Manic 5 a été datée à 1065 Ma et les deux autres suites semblent être parmi les plus jeunes de la région, car les roches qui les composent sont peu déformées. La région contient deux intrusions anorthositiques : l'Anorthosite de Berté et la Suite anorthositique de Tétépisca. La première intrusion est constituée principalement d'anorthosite rose ressemblant à celle de Labrieville (1010 à 1008 Ma). L'Anorthosite de Berté est entourée par la Mangérite de Renwick qui est datée à 1402 ±72 Ma. La Suite anorthositique de Tétépisca, datée à 1051 ±8 Ma, est composée de leuconorite, d'anorthosite et de rare leucotroctolite. Des suites intrusives mafiques à ultramafiques, la Suite intrusive de Toulnustouc et la Suite de Louis, recoupent une partie des roches de la région. Quelques roches calcaires, localement riches en fossiles et d'âge ordovicien, ont été cartographiées au sud du cratère d'impact de Manicouagan et seraient l'équivalent des roches de la Plate-forme du Saint-Laurent. Les roches les plus jeunes de la région, cartographiées dans le feuillet SNRC 22N02, sont associées à ce cratère (214 ±1 Ma). Ces roches, essentiellement des monzonites et des latites, se sont formées au Trias par des processus de fusion partielle lors de l'impact météoritique. Un total de 353 analyses lithogéochimiques ont été réalisées sur les différentes unités. Dix analyses d'isotopes de carbone ont aussi été effectuées. Les résultats des analyses indiquent que les roches felsiques archéennes se sont mises en place dans des environnements d'arc volcanique. Les formations de fer du Groupe de Gagnon se distinguent géochimiquement en deux groupes. L'étude isotopique du soufre de ces formations de fer indique qu'elles sont protérozoïques. Les anorthosites de Tétépisca et de Berté ont une composition géochimique différente entre elles et avec la plupart des autres anorthosites du Grenville central. La majorité des roches mafiques à ultramafiques de la région sont d'affinité tholéiitique. Le métamorphisme régional se situe au faciès supérieur des granulites, comme en témoigne la présence de paragneiss migmatitisés à biotite-grenat-sillimanite dans le Complexe de la Plus-Value et dans le Groupe de Gagnon, et d'orthopyroxène associé à des feldspaths perthitiques dans les suites plutoniques de Manic 5, de Céline et dans la Mangérite de Renwick. La région a subi un métamorphisme rétrograde au faciès inférieur des amphibolites, reflété par l'ouralitisation des pyroxènes dans de nombreuses roches intermédiaires à mafiques et par l'association de diopside altéré et de trémolite dans les marbres du Groupe de Gagnon. Le graphite et le fer constituent une partie importante du potentiel minéral de la région. Plusieurs indices minéralisés identifiés sont associés à des formations de fer silicatées et oxydées. Plusieurs indices minéralisés en Ni-Cu et un indice en éléments du groupe du platine (EGP) dans des unités mafiques à ultramafiques ont été répertoriés. Ce projet a aussi révélé la présence de plusieurs nouveaux indices et cibles pour des minéralisations en terres rares.

Détails

Type de document

Document produit par le Ministère
Rapports géologiques

Domaine d'activité

Géologie générale
Divers

Type de levé

Compilation
Levé géologique

Renvoi

-

Type de document

Document produit par le Ministère
Rapports géologiques

Domaine d'activité

Géologie générale
Divers

Type de levé

Compilation
Levé géologique

Renvoi

-


Données complémentaires
Carte géologique DOCUMENT COMPLET COMPRENANT : 1) LE RAPPORT SCIENTIFIQUE EN FORMAT PDF « ACROBAT® READER® »; 2) UNE IMAGE EN FORMAT TIFF OU PDF DE LA CARTE GEOLOGIQUE; 3) UN PROJET ARCGIS VERSION 10 DE LA CARTE AVEC FICHIERS ASSOCIES ET UNE GEODATABASE FICHIER DES ENTITES GEOSCIENTIFIQUES; 4) DES DONNEES NUMERIQUES COMPLEMENTAIRES EXTRAITES DE LA BASE DE DONNEES SIGEOM EN DATE DE PUBLICATION DU DOCUMENT. 74.093 Mo