DISCRIMINATION DES SYENITES ASSOCIEES AUX GISEMENTS AURIFERES DE LA SOUS-PROVINCE DE L'ABITIBI, QUEBEC, CANADA. RP 2009-04, 2009. 10 pages.
LEGAULT, M.., LALONDE, A. E.


Abstract

Dans les ceintures de roches vertes des cratons archéens, une association spatiale bien établie existe entre failles majeures, sédiments de type Timiskaming, minéralisation aurifère et intrusions felsiques ou syénitiques. Cette association est interprétée soit comme une relation génétique entre l'or et l'intrusion, soit comme une association structurale où l'intrusion agit en tant que piège structural compétent pour les minéralisations tardives. Pour les intrusions alcalines de la Sous-province de l'Abitibi, plusieurs des minéralisations observées suggèrent un lien génétique avec l'or. Trois types de minéralisations aurifères sont spatialement associés à des intrusions alcalines dans la Sous-province de l'Abitibi : 1) sulfures disséminés aurifères, 2) sulfures disséminés Au-Cu-Mo et 3) veines de quartz aurifères. Bien que la minéralisation dans le dernier type est clairement tardive par rapport à l'intrusion alcaline, dans les deux premiers cas elle semble être plus ou moins synchrone à la mise en place de celle-ci. Même si un tel lien génétique existe entre certaines intrusions alcalines et la minéralisation aurifère, force est d'admettre que les intrusions alcalines ne sont pas toutes associées à des minéralisations aurifères. La possibilité de distinguer entre les intrusions alcalines porteuses d'or et celles qui en semblent dépourvues pourrait avoir d'importantes répercussions sur l'exploration aurifère et sur l'hypothèse du lien génétique entre le magmatisme alcalin et l'or. Le contexte géologique, l'âge et la relation avec le Groupe de Timiskaming ne semblent pas avoir une grande influence sur la fertilité des intrusions. Cependant la localisation des intrusions par rapport aux grandes failles E-W semble être d'une grande importance. Toutes les intrusions alcalines hôtes d'un gisement aurifère sont localisées à moins de 2 km d'une faille majeure. Les intrusions alcalines « fertiles » et « stériles » peuvent en général être discernées à l'aide d'observations macroscopiques, microscopiques et géochimiques. En général, les intrusions « fertiles » ont tendance à être de petites intrusions (< 3 km2) de forme allongée, d'orientation E-W, et spatialement associées à des failles majeures. Elles possèdent une texture porphyrique, sont localement bréchiques et non magnétiques. Les intrusions « stériles » sont, quant à elles, surtout de forme sub-circulaire, équigranulaires et magnétiques. Elles sont également à grains plus grossiers et des textures trachytiques sont souvent observables. La distinction géochimique est à un stade préliminaire, mais les intrusions « fertiles » ont tendance à être plus felsiques que les intrusions « stériles ». Deux diagrammes de discrimination préliminaires sont proposés. Dans les cas où il semble exister un lien génétique entre une intrusion alcaline et la minéralisation aurifère, celle-ci serait associée à des fluides hydrothermaux riches en métaux, enrichis de façon préférentielle dans les phases plus felsiques, suite au fractionnement du magma. Dans les cas où il n'y a pas de lien génétique entre l'intrusion alcaline et la minéralisation aurifère (type veine de quartz aurifère), les intrusions plus felsiques montreraient un plus grand contraste de compétence avec les roches encaissantes et seraient donc plus aptes à se fracturer lors de déformations subséquentes. Bien que les travaux soient préliminaires, nous sommes confiant que cette étude fournira à l'industrie minérale une façon simple et rapide de discerner les intrusions « fertiles » des intrusions « stériles » ce qui permettrait de mieux orienter les campagnes d'exploration aurifère.

Details

Document type

Document produced by the Ministère
Preliminary reports

Field of activity

Miscellaneous
General geology

Type of survey

Compilation

Cross-reference

Also see RP 2009-04(A)

Document type

Document produced by the Ministère
Preliminary reports

Field of activity

Miscellaneous
General geology

Type of survey

Compilation

Cross-reference

Also see RP 2009-04(A)