Géochimie et géochronologie des roches granitoïdes et paragneissiques du Massif de Duxbury (région de la rivière Eastmain inférieure). DPV 679, 1979. 38 pages.
BROOKS, C.., FRANCONI, A.., VERPAELST, P.



Résumé

Du fait des maigres données sur les complexes gneissiques de la partie est de la province de Supérieur, il est apparu utile, en cours de cartographie de la région, de choisir une intrusion typique, le massif de Duxbury, pour en examiner la nature et l'origine au moyen de la géochimie et de la géochronologie par la méthode Rb-Sr. L'étude permet de conclure, en autres, que: .une remobilisation d'un socle sialique de plus de 3100 Ma a pris place au cours d'un événement à 2500 Ma; .le massif de Duxbury a gardé l'empreinte des épisodes successifs du développement d'une croûte sur une période couvrant un minimum de 600 Ma et dépassant peut-être 1000 Ma .les résultats peuvent s'appliquer à une grande partie de la province de Supérieur.

Détails

Type de document

Document produit par le Ministère
Documents publics

Domaine d'activité

Géologie générale
Géochimie

Type de levé

Analyse de roche

Renvoi

-

Type de document

Document produit par le Ministère
Documents publics

Domaine d'activité

Géologie générale
Géochimie

Type de levé

Analyse de roche

Renvoi

-